Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Sport, culture, loisirs, bien-être pour les agents, les retraités, et leurs ayants droit de la Ville, du CCAS et de la Métropole de Bordeaux
Retour
Union BORDEAUX METROPOLE
19 octobre 2021
La chronique de kat à mi octobre 2021

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

La chronique de kat à mi octobre 2021

storage?id=1908869&type=picture&secret=jzdLPyJ7szoDiPDDfYtorMsjG8pd8MZDBGrefgzn&timestamp=1634661106

« Eugénie Grandet » : Très belle adaptation cinématographique du roman de Honoré de Balzac. Joséphine Japy nous transporte dans ce rôle de femme enfermée dans une époque où elle n’a pas mot à dire, où le regard de la société sur elle, femme non mariée, est primordial ; et où son père, joué par un excellent Olivier Gourmet, est empli d’amour pour sa fortune, et ne la laissera jamais partir pour une dote…A VOIR ABSOLUMENT

storage?id=1908874&type=picture&secret=RYIeFn4gSSXuMvh2mtDedB6FCLN2oDXhI5hSswas&timestamp=1634661200

« La troisième guerre » : Mission Sentinelle pour Léo dans les rues de Paris, lui qui pensait voir du pays...sera en stress permanent au quotidien, et finira paranoïaque. Long, monotone, limite gênant pour les militaires, pas convaincant du tout. A EVITER

storage?id=1908879&type=picture&secret=UQdITVSkIdCSlUFQqxo71fnrgeCi2idESyvS9QRT&timestamp=1634661465

« Stillwater » : Un américain qui débarque à Marseille pour sauver sa fille, accusée d'un meurtre dont elle serait innocente. Un film de 2h20 d'une grande banalité, des dialogues peu convaincants et surtout un jeu d'acteurs très mauvais. A EVITER

storage?id=1908882&type=picture&secret=EuCEwgjuNMJ19pZxHaQRKDJJemopooUwcyB9mNiC&timestamp=1634661510

« Cette musique ne joue pour personne » : Délirant, déjanté, absurde, décalé, de la tendresse et de l'amitié, un super casting, un bon Samuel Benchetrit ! ON PEUT VOIR

storage?id=1908884&type=picture&secret=KsEFwNBsH25JtcVlnQhiwdZLeVA4wWuiqSz7r3MH&timestamp=1634661563

« Les intranquilles » : Damien est artiste peintre et bipolaire. Le spectateur suit les crises de Damien, de l’excitation à la camisole chimique, et l'impuissance et la détresse de sa femme pour sauver leur famille. Bien interprété mais avec quelques longueurs et une fin trop rapide. SE LAISSE VOIR

storage?id=1908887&type=picture&secret=RB0MYlBhGMuZxGjyf10yIV5mmhNARlQVe6GzaPDD&timestamp=1634661601

« Flag day » : Tiré d'une histoire vraie. Sean Penn, en voyou, sa fille en perdition. Ennuyeux, long, des dialogues inexistants, tout le monde n'est pas Terence Malick. A EVITER

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
cinema
Consultez également
Kat revient avec sa fameuse chronique ciné

Kat revient avec sa fameuse chronique ciné

« Mandibules » : Déjanté, loufoque, mais à rester dans la salle jusqu’à la fin ! Plus idiot et...

1 juin 2021
La chronique de Kat

La chronique de Kat

« Playlist » : L'éloge de l'échec !! Sophie, 28 ans, rêve d'être dessinatrice de bande dessinée....

8 juin 2021
la chronique ciné de Kat

la chronique ciné de Kat

« Vaurien » : Un être paumé qui frappe et tue gratuitement au hasard des rencontres et de ses...

22 juin 2021
La chronique de Kat

La chronique de Kat

« Médecin de nuit » : Vincent Macaigne incarne un médecin de nuit, un drogué de la nuit, qui...

Union BORDEAUX METROPOLE
28 juin 2021
La chronique de Kat

La chronique de Kat

« Un espion ordinaire » : La guerre froide en 1960. Un commerçant anglais, aidé par la CIA...

13 juillet 2021
La chronique de Kat

La chronique de Kat

« Les fantasmes » : Six couples, six histoires de fantasmes ! Un film sur le désir et...

Union BORDEAUX METROPOLE
31 août 2021